Une variable d’environnement c’est quoi ?




 

Il est souvent utile de savoir où configurer les variables d’environnement Windows. Je vous explique ce qu’elles sont et à quoi elles servent.

 

Ce qu’il faut savoir

Sous Linux ou Windows, chaque utilisateur dispose de sa propre configuration avec notamment des variables d’environnement. Une variable d’environnement est une variable qui est accessible depuis n’importe quel endroit du système.

Il existe des variables d’environnement propres à chaque système d’exploitation, mais aussi des variables d’environnement que l’on peut trouver dans plusieurs systèmes d’exploitation.

Notamment les variables d’environnement d’application utilisables sur chacun des système d’exploitation.

La manière d’écrire ou nommer les variables d’environnement diffère aussi d’un système à l’autre :
– sous Windows, elles prennent la forme %NOM_VARIABLE%;
– sous Linux, elles prennent la forme $NOM_VARIABLE.

 

Exemples de variables d’environnement

Sous Windows ou Linux, la variable USERNAME contient le nom de l’utilisateur connecté.

Sous Windows, la variable WinDir contient le chemin du dossier d’installation de Windows. Elle n’existe pas sous Linux.

Sous Linux, la variable HOME contient le chemin absolu vers le répertoire personnel de l’utilisateur connecté. Elle n’existe pas sous Windows.

JAVA_HOME est une variable d’environnement dont la valeur est le chemin d’installation de votre distribution JAVA.
On la retrouve dans la plupart des système d’exploitation.
Si vous tapez la commande java depuis une console, vous n’aurez pas à en spécifier le chemin.
Il en va de même pour les outils ayant besoin d’exécuter la commande java.

MVN_HOME est une variable d’environnement dont la valeur est le chemin d’installation de MAVEN.
On la retrouve dans la plupart des système d’exploitation.
Si vous tapez la commande mvn depuis une console, vous n’aurez pas à en spécifier le chemin.
Il en va de même pour les outils ayant besoin d’exécuter la commande mvn.

Bien entendu, les noms JAVA_HOME et MVN_HOME ne sont pas des variables nommées arbitrairement par l’utilisateur. Leurs noms sont imposés, par convention, par les créateurs de ces outils.

 

PATH, une variable particulière

La variable $PATH (Linux) ou %PATH (Windows) référence la liste des chemins des exécutables accessibles directement par le système.

Si je place un fichier exécutable dans le dossier (fictif) $HOME/dossier_executable, et que je référence ce dossier dans la variable PATH, alors je pourrais accéder à mon exécutable sans en spécifier le chemin complet. Que ce soit Linux ou Windows.

 

Où sont définies les variables d’environnement ?

Sous Windows, il faut passer par le panneau de configuration. Je vous l’explique dans l’article Configurer les variables d’environnement sous Windows 7.

Sous Linux, la définition des variables d’environnement se fait par le biais du fichier .bashrc de l’utilisateur.

 

Ne pas confondre avec les variables d’environnement HTTP ?

Certains protocoles définissent aussi des variables d’environnement.
On peut citer par exemple :
– HTTP_REFERER qui donne l’url source de la page courante;
– CONTENT_TYPE qui donne le type de données de la page.

 

A quel endroit sont définies les variables d’environnement ?

Vous avez tout le loisir de définir vos propres variables d’environnement.

 

Conclusion

Je vous explique dans d’autres articles comment paramétrer vos variables d’environnement que ce soit sous Linux ou sous Windows.

[important]Quel système d’exploitation utilisez-vous pour développer et pourquoi ?[/important]

 

Posté dans osTaggé operating system, os, variables d'environnement, variables systèmes  |  Laisser un commentaire

Répondre

*